L’évolution d’un jardin, de A à Z

Dominique et Jean-Marc sont des pionniers de L’Instant Partagé. Ils font partie des premiers à s’être installés dans les jardins de l’association. Et comme l’ensemble des jardiniers, il a fallu faire face à un terrain fortement inhospitalier : terres sèches, compactes, pauvres en matières organiques et malmenées des années durant par l’exploitation florale. Autant dire que ça ne grouille pas d’insectes et de vers de terre par ici !

La première étape a été d’imaginer le jardin en délimitant les zones potagères et les allées ; en prenant en compte les particularités de la parcelle : limite de la restanque sur deux côtés, présence d’un abricotier et ombre d’un mur.

previous arrow
next arrow
Slider

Quelques coups de grelinette (et de pioche !) pour décompacter le sol ont ensuite été nécessaires, ceci afin de faciliter l’enracinement et le développement des futures plantes cultivées. Également, l’eau pourra ainsi plus facilement pénétrer dans le sol et non plus ruisseler en surface.

Est ensuite venu le temps d’apporter du compost et fumier sur les planches de cultures, d’arroser, pailler et recouvrir l’ensemble du jardin afin de limiter l’évaporation et la sècheresse varoise ! Les premiers semis et plants ont alors trouvé leur place 🙂

Et petit à petit, la magie opère…

previous arrow
next arrow
Slider

Avec le temps, beaucoup d’attention et de patience, la vie reprend ses droits. Les lavandes, thyms et romarins s’enracinent, l’abricotier s’épanouit et donne ses premiers fruits (délicieux!), l’olivier se développe et trouve sa place dans ce milieu aride, le géranium explose et nous offre ses belles fleurs et son odeur enivrante, attirant les insectes pollinisateurs. Ainsi, le potager se développe et permet les premières récoltes de tomates, aubergines, fraises, framboises, salades, maïs, concombres, courgettes, poivrons… !

Le tout, dans un décors somptueux…

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

Lire la suite : « Commencer petit, pour grandir doucement mais sûrement ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *